La lampe de luminothérapie, un dispositif médicalement approuvé

Le trouble affectif saisonnier (TAS), est une dépression saisonnière dont souffrent de nombreuses personnes. Il est aussi connu sous le nom de dépression saisonnière ou blues de l’hiver. Ceux-ci s’expriment parfois par une dépression saisonnière chez certains. Dans ce cas, un traitement efficace s’impose : la luminothérapie. La suite pour plus de détails. 

D’un point de vue médical

Les changements dans l’exposition au soleil entraînent une diminution de la sérotonine, une hormone de bien-être, et perturbent les niveaux de mélatonine, une hormone régulatrice du sommeil. Ce type de crise est généralement observé en saisons automnales et hivernales, due à une baisse de rayonnement solaire.

Au cours du traitement, une lampe lumineuse spéciale est placée à quelques mètres de distance afin que la personne puisse bénéficier de la lumière thérapeutique.

La lampe de luminothérapie n’est pas strictement utilisée dans un cabinet médical. On trouve un certain nombre à usage domestique, approuvées et soutenues par la recherche médicale. Ces lampes sont généralement destinées pour une utilisation sur une courte période, de 20 à 30 minutes par jour.

Parlez-en avec votre médecin

Comme on peut le constater par la grande variété de caractéristiques et de conceptions, il n’est pas nécessaire de se contenter d’une option universelle. Le mieux est d’en choisir une qui convient à ses propres besoins et préférences.

Il est toutefois préférable de discuter avec un médecin du choix et de l’utilisation d’une lampe de luminothérapie. Si vous souffrez à la fois d’un TAS et d’un trouble bipolaire, l’opportunité et le moment de l’utilisation doivent être soigneusement évalués. Accroître l’exposition de façon excessive ou prolonger la durée d’utilisation peut effectivement induire des symptômes maniaco-dépressifs.

De même, si vous avez des problèmes oculaires passés ou actuels comme le glaucome, la cataracte ou des lésions oculaires dues au diabète. Dans ce cas, demandez conseil à votre ophtalmologue avant de commencer le traitement.

Comprendre une boîte lumineuse

Une lampe de luminothérapie imite la lumière naturelle. Les chercheurs estiment que ce type de lumière provoque un changement chimique dans le cerveau. Il améliore l’humeur et atténue les autres symptômes du TAS.

En fait, une lampe peut produire différentes intensités de lumière. . Celles à hautes fréquences nécessiteront moins de temps d’utilisation au quotidien. En général, l’intensité lumineuse recommandée est de 10 000 lux.

Cette technologie s’est avérée efficace et, espérons-le, vous soulagera du blues de l’hiver. Elle peut également être recommandée pour les troubles du sommeil ou de la fatigue dont souffrent beaucoup de personnes pendant l’automne et l’hiver.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*