Le bol tibétain : la méthode ancienne de guérison et de méditation

Les bols de chant tibétains sont utilisés depuis des siècles à des fins de guérison et de méditation. Ils créent une gamme de sons pour rétablir les fréquences vibratoires des parties malades et non harmonieuses du corps, de l’esprit et de l’âme. Voyons alors la façon dont le bol tibétain est sensé agir sur l’être humain.

Le chant des bols tibétains

Les sons produits par les bols tibétains sont un type de médecine énergétique. Celle-ci favorise la guérison des troubles de stress, de la douleur, de la dépression et de la plupart des formes de malaises.

Afin de synchroniser avec la résonance parfaite des bols, l’initiation des processus de guérison entraînent nos ondes cérébrales. Des tons distinctifs favorisent ainsi l’état parfait pour la méditation profonde, la pensée créative et les messages intuitifs.

Les ondes sonores pures qui résonnent des bols tibétains réveillent notre capacité d’entendement, en plus de nos oreilles. En d’autres termes, nous ressentons le son autant que nous l’absorbons avec nos oreilles.

Guérison physique, émotionnel et spirituel

Les bols tibétains n’affectent pas seulement la guérison physique. Ils ont aussi des implications d’une grande portée sur le plan émotionnel et spirituel. C’est un processus régénérateur conjugué à un éveil spirituel qui peut avoir des conséquences profondes sur la maladie, la maladie et tous les aspects de notre vie.

Approuvé par la communauté scientifique, les établissements d’enseignement médical traditionnels ont ajouté des programmes qui relient le corps, l’esprit et l’âme au traitement du cancer. Les centres de prévention du cancer utilisent le son comme une partie vitale du processus de guérison des patients. Et les résultats étonnants.

Contribution au processus de guérison

On peut dire que la maladie est une manifestation de dysharmonie au sein du corps (un déséquilibre dans les cellules ou un organe donné). En modifiant le rythme des vibrations, la structure de la matière peut être changée, puisque toute matière est de l’énergie qui vibre à des rythmes différents.

Le son des bols de chant tibétains entraîne le cerveau à adopter les fréquences des ondes cérébrales thêta. Celles-ci induisent des états méditatifs et pacifiques profonds, la clarté de l’esprit et l’intuition. À 7-8 (Hertz) cycles par seconde, notre intelligence profonde, notre créativité et nos mécanismes d’auto-guérison du corps sont activés.

Les vibrations sonores ont un impact sur notre système nerveux. Elles engagent notre réflexe de relaxation et inhibant la réponse au stress ou à la douleur. Leur son synchronise les ondes cérébrales et augmente la conscience de la connexion corps/esprit.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*