Le lingot d’or de 1 kg est aujourd’hui négocié à pas moins de 49 000 €, l’once d’or à près de 1700 €, le gramme à presque 50 € sur le marché, bon nombre de personnes sont tentées d’acheter ou de vendre ce type de métal précieux. Ce n’est pas un hasard, car l’or constitue, dans un premier temps une source de liquidités rapides et dans un second temps, un investissement ou placement durable qui est sûr de générer des bénéfices.

De ce fait, de nombreux établissements de transaction en ligne ont vu le jour. Mais vu la valeur de ce métal précieux, les arnaques sont également monnaie courante. Comment les éviter ? Les réponses dans cet article.

Vers qui s’orienter et que pouvez-vous vendre et acheter ?

Dans la pratique, pour un achat vente d’or en ligne, il est possible de passer par plusieurs sites internet, outre les bijoutiers, les bureaux de change ou encore les officines spécialisées. Cependant, ces repreneurs et ces revendeurs peuvent fixer librement le prix d’un bien ou d’un produit en or physique. D’une manière générale, les objets en or, qu’importe leur qualité ou leur état, peuvent tous être achetés et/ou vendus. Cela peut concerner les bijoux ou les pièces de monnaie en or pour la vente et pour l’achat, on peut parler de lingots, d’once ou de lingotin.

Comment éviter de se faire arnaquer ?

Différentes méthodes vous permettent d’éviter de vous faire arnaquer au cas où vous souhaitez vendre ou acheter de l’or.

Se renseigner sur l’établissement ou le site internet

Pour vous éviter de vous faire avoir dans la vente ou l’achat d’or à distance, la première chose que vous devrez faire est de vous renseigner sur le site internet ou la société en question. Faites un petit comparatif des établissements en ligne que vous avez sous la main. Pour le faire dans les règles de l’art, l’idéal est de vérifier les informations telles que leur durée d’existence ou leur adresse physique par exemple. Si un site ne mentionne aucune boîte postale ou autre coordonnée, il y a peut-être anguille sous roche. De plus, il faut savoir que dans le code général des impôts, l’article 534 stipule clairement que « tous » les organismes de ce type doivent déclarer leur activité au bureau de garantie dont ils devraient dépendre.

Bien connaître les valeurs de l’or ou des objets en or à vendre ou à acheter

Tout d’abord, afin de ne pas vous faire avoir sur le prix, pensez à vérifier s’il n’y a pas de nombreux intermédiaires entre vous et le site d’achat et de vente. Cela est nécessaire pour avoir une idée de la commission que vous devrez payer au risque de baisser le prix d’achat ou d’augmenter le prix de vente. Le montant doit en effet comprendre des taxes fiscales et des commissions obligatoires dues à l’État, comme la TMP ou taxe sur les métaux précieux notamment. Faites ainsi jouer la concurrence en fonction.

Sur internet, vous pourrez généralement estimer par vos propres moyens la valeur de vos objets grâce à des simulateurs en ligne. Vous pouvez aussi vous adresser à un bijoutier ou à un bureau de change pour avoir une estimation de la valeur.

Enfin, prenez tout le temps nécessaire pour vérifier toutes les conditions de la transaction. Assurez-vous de voir si vous avez la possibilité d’annuler et récupérer vos biens.