Faut-il investir son argent sur un PEA ?

Le produit d’épargne réglementée qu’est le PEA ou Plan d’Épargne en Actions peut constituer un support d’investissement. Il est accessible à une grande majorité et permet même d’investir en Bourse. Cela suscite les intérêts, mais que faut-il réellement connaître sur le sujet ? Faut-il investir son argent sur un PEA ?

Qu’est-ce que le PEA ?

Le Plan d’Épargne en Actions est un produit d’épargne faisant objet d’un support d’investissement. Il est composé de deux comptes : le compte espèces pour déposer les fonds et le compte titre pour un portefeuille actions. Le PEA ne requiert pas un montant minimal d’investissement. En plus, les versements ne sont pas obligatoirement périodiques. Le transfert peut se faire d’un établissement financier à un autre, qu’il s’agisse d’une banque ou d’un courtier. Il suffit de vous y rendre pour le cloturer, mais un retrait d’argent avant les 5 ans d’ouverture du plan peut aussi entraîner sa fermeture.

Le PEA a été créé en 1992 dans le but de développer l’actionnariat populaire. En effet, le plan permet aux particuliers résidents fiscaux français de faire un investissement en Bourse tout en jouissant d’un grand avantage fiscal. En échange, certaines restrictions sont observées : plafond de dépôt limité à 150 000 euros, titres de sociétés avec un siège social en UE ou dans un état de l’Espace économique européen ayant conclu une convention fiscale avec la France. De ce fait, l’investissement se fait uniquement dans des actions de sociétés françaises et européennes. Mais un investissement dans des fonds de type ETF ou OPCVM est aussi possible.

À qui s’adresse le PEA ?

Les fonds à loger sur un PEA permettent de s’affranchir de restrictions diverses. Cependant, ce plan reste un moyen d’investissement limité en termes de stratégies. De ce fait, il est surtout dédié à l’investisseur débutant souhaitant placer son argent dans des actions françaises et européennes en usant de la stratégie Buy&Hold. Un trader actif n’y trouvera pas son compte.

Quels sont les avantages fiscaux du PEA ?

Le PEA est avantageux en matière de fiscalité. Au bout de 5 ans d’ouverture du plan, le titulaire du compte peut bénéficier d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu. Toutefois, les prélèvements sociaux de 17.2 % restent appliqués sur les gains. Avant les 5 années de détention du plan, le flat tax de 30 % est appliqué sur les gains ou l’imposition à la tranche marginale d’imposition de l’impôt sur le revenu avec les prélèvements sociaux. L’imposition s’applique uniquement lors des retraits.

Quels frais sont à prévoir ?

Le PEA peut afficher plusieurs frais. Certains peuvent être évités si vous souscrivez auprès d’un établissement en ligne. En effet, les frais de droits de garde ou les frais de tenue de compte sont inexistants chez les courtiers en ligne. Les frais de courtage varient en fonction du montant de l’ordre et de la place boursière choisie, mais aussi selon le courtier. En outre, des frais liés au coût du support sont aussi appliqués si vous détenez un OPCVM et des trackers. Enfin, des frais supplémentaires peuvent être ajoutés si vous choisissez une gestion sous mandat ou une gestion déléguée.

Rédigé par
Plus d'articles de Dokoom
Comment choisir un journal pour publier un avis de constitution de société ?
La création d’une entreprise va entraîner un grand nombre d’obligations. La publication...
Lire la suite