Tout le monde ne veut pas que des chats du voisinage jouent dans leur cour. Les éloigner des zones où ils ne sont pas les bienvenus est un bon moyen de maintenir de bonnes relations avec les voisins. Un certain nombre d’outils et de techniques peuvent être utilisés pour empêcher les chats d’entrer dans un espace privé tel qu’un jardin.

Les appareils à ultrasons

Ces répulsifs sont des dispositifs à ultrasons fonctionnant par détection de mouvements sur une zone couverte par un champ infrarouge. Lorsqu’un chat est détecté, l’appareil émet une alarme haute fréquence qui est imperceptible pour l’oreille humaine, mais gênante et agaçante pour les chats. Les appareils à ultrasons vendus en ligne ou dans les magasins spécialisés peuvent être utilisés dans toutes les conditions qu’il pleuve, neige ou fasse très chaud. Cependant, s’il s’agit des modèles fonctionnant avec des piles, il faut surveiller régulièrement leur état et les remplacer si nécessaire. Les températures plus froides peuvent réduire leur autonomie de quelques mois à quelques semaines seulement.

L’efficacité d’un répulsif ultrason dépend fortement de son emplacement. Il est aussi important de ne pas dépasser la plage de couverture maximale de l’appareil. Il existe également d’autres facteurs, tels que la hauteur et la fréquence du son. Beaucoup de gens pensent que leur répulsif ultrasonique pour chiens et chats ne fonctionne pas, mais le vrai problème est qu’ils ne les ont pas installés ou utilisés correctement.

Les arroseurs automatiques anti-chats

À l’aide de rayons infrarouges, le type de répulsif détecte les mouvements lorsqu’un chat pénètre dans une zone. Puis, il pulvérise une brusque rafale de jets d’eau. Les gouttes atteignent rarement un chat, mais l’appareil permet tout de même de le surprendre et le faire fuir. Au fil du temps, les chats qui ont été la victime de l’arroseur automatique apprennent les limites du champ infrarouge et préfèrent rester à l’écart.

Les arroseurs automatiques anti-chats sont activés par un détecteur de mouvement et sont directement raccordés à un tuyau d’eau. Le petit inconvénient de ce dispositif est qu’il ne fonctionne pas en hiver à cause du gel. C’est un répulsif destiné plutôt à un usage en printemps, en été ou à l’automne.

Les répulsifs odorants

Les produits répulsifs à odeurs peuvent prendre la forme d’un spray, de granulés ou même de plantes. Ils sont généralement à base d’huiles essentielles de lavande, d’eucalyptus, de citronnelle, d’agrumes ou de menthe poivrée. Dans certaines conditions, ils fonctionnent parfaitement, mais dans d’autres, ils sont inefficaces. Cependant, comme pour les appareils à ultrasons, tout est dans l’emplacement du dispositif. En effet, l’efficacité est optimale que si le répulsif est placé ou pulvérisé sur la périphérie du jardin, un peu sur les clôtures et une quantité importante aux endroits où le chat a l’habitude de faire ses besoins ou griffures.

La clôture à l’épreuve des chats

Des clôtures spécialement conçues pour contenir les chats peuvent également être utilisées pour les empêcher d’entrer dans une zone restreinte. Pour ce faire, il suffit d’orienter la partie haute et inclinée de la clôture vers l’extérieur plutôt que vers l’intérieur. Ainsi, il est difficile pour l’animal de la grimper.

Les clôtures anti-chats sont relativement chères, mais si le budget permet de les installer dans son jardin, l’achat en vaut la peine.