L’art contemporain marque un grand virage dans l’histoire de l’art. Voici un bref aperçu de l’art contemporain avec le concept et la période.

Qu’est-ce qu’on entend par art contemporain ?

L’art contemporain correspond aux œuvres et styles artistiques après l’art moderne. Ancré dans la société contemporaine, il s’est surtout démarqué par la démocratisation de l’art par le mass-média, mais aussi les musées d’art. La création contemporaine est plus accessible au public, contrairement à d’autres époques où les collections d’art sont réservées à une élite. La grille de lecture de l’art contemporain se veut simple, mais surtout portée sur le ressenti. Elle diffère ainsi de cette définition classique où l’art consiste en une fidèle reproduction du réel. L’artiste réfléchit ainsi sur des expressions et des expériences pour les ressortir dans des peintures contemporaines. La démarche s’appuie essentiellement sur la réflexion. Les codes et les courants de pensées de l’art contemporain emportent dans l’imaginaire de l’artiste. La liberté d’expression et du traitement du sujet est manifeste, outre la possibilité de reprendre les mêmes thématiques dans une collection.

À quelle période correspond l’art contemporain ?

L’art contemporain correspond généralement à la période après l’art moderne, se situant après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. On désigne ainsi une œuvre de « contemporaine » lorsqu’elle est produite à partir de 1945 ou de 1960 avec l’avènement du pop art notamment. Néanmoins, la rupture avec les autres courants artistiques se produit en 1945, où les œuvres sont qualifiées de contemporaines autant dans les musées que dans les galeries. Cette définition a également été validée auprès des institutions et des manifestations artistiques (festival, foire, biennale d’art, etc.). La période de l’art contemporain commence ainsi en 1945 et se poursuit jusqu’à nos jours.

Comment reconnaître un œuvre d’art contemporain ?

Les disciplines principalement concernées par cette définition sont notamment les arts plastiques. Toutefois, ces pratiques artistiques se distinguent également par une transgression des frontières entre les disciplines. Autrement dit, les œuvres vont au-delà de leurs domaines habituels et s’ouvrent vers des expérimentations nouvelles. Les créations contemporaines s’affranchissent des définitions communes pour se tourner vers l’art conceptuel. En ce sens, la qualification d’un art comme contemporain n’est donc plus en rapport avec sa date de production, mais surtout avec son style d’expression.

Un art contemporain suscite la curiosité du spectateur. Ce dernier est amené à poser des questions sur l’essence même de l’œuvre. Lorsqu’il commence à se demander le pourquoi du comment, l’objectif est atteint. Il ne s’agit donc pas d’un tableau destiné à une contemplation, mais qui invite à la réflexion, à la subjectivité. C’est au foisonnement de questions et d’interrogations que l’expression artistique contemporaine puise son énergie et trouve son sens. Les formes sont rebelles ou extraordinaires, les textures sont peu habituelles ou encore les règles sont brisées. Cette libération s’est déclenchée avec l’apparition de la photographie. Les artistes contemporains expriment le reflet de leur réalité, avec ses conflits. La scène artistique contemporaine s’apparente à une expression de valeurs et de visions. Elle regroupe entre autres les arts visuels et les arts graphiques, le street art,  les sculptures, le land art, etc.