On souhaite améliorer la performance de son équipe ? On est en quête d’une caisse enregistreuse pour son magasin ? Dans cet article, on va parler des informations indispensables afin de connaître au mieux l’importance d’une caisse enregistreuse pour la gestion des ventes ainsi que pour dénicher les astuces qui facilitent le choix de chacun. Il existe dans le commerce plusieurs types de caisses, entre autres, la caisse enregistreuse numérique, la caisse alphanumérique et la caisse tactile. Chacun de ces appareils correspond à un niveau de performance de plus en plus avancés.

Laquelle des trois machines enregistreuses s’adapte à son magasin ?

La caisse enregistreuse numérique s’avère être le modèle le plus ancien des trois. Elle est équipée d’une calculatrice perfectionnée, d’une imprimante ainsi que d’un tiroir-caisse. Au moyen de cet appareil, il est possible de gérer des encaissements, des rapports de ventes, mais aussi des annulations de dernière minute. En somme, ce sont les principales fonctionnalités d’une caisse.

Si on se décide à utiliser la caisse numérique pour son magasin, il faut noter que son point fort réside dans le fait qu’elle est facile à manier. Sans parler de son prix qui est adapté à toutes les bourses. En comparaison avec ses homologues, les fonctionnalités de cette dernière sont limitées. En ce qui concerne la caisse alphanumérique, elle, est un modèle plus performant et plus récent que la précédente. Elle peut remplir les mêmes fonctions que la caisse numérique avec des atouts supplémentaires. On peut citer en guise d’exemple, la gestion des produits. Grâce à cette machine, on peut gérer d’une manière facile la gestion des stocks ou encore les remises dans son magasin.

Le dernier type, mais qui n’est pas en reste, s’agit de la caisse tactile. Sa particularité ? La capacité de prendre en charge tous les aspects de l’activité du magasin en question. Ce terminal tactile est équipé d’un logiciel performant qui permet de garantir, non seulement un encaissement dans un temps record, mais également une gestion en temps réel des stocks. S’avérant être plus onéreuse que les deux autres, pourtant elle s’intègre d’une manière parfaite dans tout type de commerce, notamment les restaurants.

Entre fonctionnalité et obligation

Il est important de noter que disposer d’une caisse, qu’elle soit numérique, alphanumérique ou encore tactile, n’est pas une obligation légale. Pourtant elle est fortement conseillée afin d’optimiser la gestion de caisse de son établissement. Effectivement, on devra pouvoir produire l’historique des ventes, et ce, à tout moment. Il en est de même des détails de toutes les opérations de caisse. En fonction du nombre des ventes et d’encaissements qu’on réalise pendant une journée entière, cela peut s’avérer difficile voire même contraignant sans l’aide précieuse d’une caisse enregistreuse en compilant, organisant et mémorisant ces diverses opérations.

À priori, il revient à chaque commerçant de dénicher le logiciel qui répond à ses besoins et attentes. Pour les restaurateurs, plusieurs programmes sont disponibles et pourront les aider à gérer leur salle, en guise d’exemple. Si les coiffeurs, eux, par le biais d’un logiciel de caisse peuvent avoir une prise de rendez-vous sur l’écran tactile. Une fois qu’on aura mis la main sur le logiciel adéquat, on doit s’assurer qu’il est certifié d’une manière correcte.