L’anti-inflammatoire nous est utile pour lutter contre une inflammation. Le produit chimique nous est le plus familier en raison de sa grande disponibilité sur le marché, qu’il s’agisse de l’anti-inflammatoire corticoïde ou de l’anti-inflammatoire non stéroïdiens ou AINS. Cependant, malgré leur efficacité, ils engendrent des effets secondaires non négligeables comme les allergies, les nausées, les migraines ou les vertiges. C’est pour cela qu’il est préférable d’opter pour un anti-inflammatoire naturel.

Il en existe beaucoup pour pallier différents maux. Ils possèdent l’avantage de ne présenter aucun effet secondaire. En plus, contrairement aux anti-inflammatoires chimiques, les anti-inflammatoires naturels possèdent une action curative et symptomatique à la fois. Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ?

L’harpagophytum bio

L’harpagophytum bio ou la griffe du diable est une plante herbacée utilisée pour lutter contre certaines maladies inflammatoires. Ses racines sont particulièrement efficaces pour inhiber le COX-2, cette enzyme qui sert à déclencher les réactions inflammatoires au sein de l’organisme. La plante a servi depuis longtemps pour lutter contre les douleurs liées à l’arthrose chez les indigènes du désert de Kalahari. En plus de soulager les maux, elle offre également un excellent confort au niveau des articulations.

La lavande

La lavande officinale est à la fois anti-inflammatoire, antispasmodique, décontractante musculaire, cicatrisante, en plus d’autres vertus. Elle est recourue sous forme d’huile essentielle et est particulièrement recommandée en cas d’otite ou d’autres troubles ORL. Il suffit d’en diluer une goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en vue d’une application autour de l’oreille. Il faut répéter l’opération entre 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours pour apaiser les symptômes et guérir les causes de la maladie.

La gaulthérie

La gaulthérie ou thé des bois est connu pour inhiber les enzymes pro-inflammatoires via un élément qu’elle contient : le salicylate de méthyle. Cette plante anti-inflammatoire et antispasmodique agit directement sur les différentes douleurs articulaires et musculaires, en particulier les tendinites. Par ailleurs, la gaulthérie est un excellent antalgique efficace pour apaiser les crampes. Elle est disponible sous forme d’huile essentielle.

Le basilic

Le basilic contient des substances qui agissent sur l’organisme en vue de freiner les inflammations. Ainsi, l’huile essentielle de basilic est indiquée dans le cadre d’une gastrite ou d’un souci au niveau du système digestif.

Le cassis

Le cassis en tant que fruit ainsi que ses feuilles constituent des anti-inflammatoires naturels puissants. Les feuilles renferment des antioxydants dits flavonoïdes et le fruit constitue un super aliment qui est consommé pour soulager l’arthrose et l’arthrite. On associe souvent le fruit avec la prêle et le frêne dans le cadre d’un traitement de fond. Les baies de cassis sont riches en vitamine E et en vitamine C et sont faibles en calories. Vous pouvez en consommer nature, en jus ou en décoction.

La camomille

Pour les problèmes de peau ou les inflammations des yeux, la camomille constitue un excellent anti-inflammatoire. Elle est utilisée sous forme de pommade pour soulager les démangeaisons dues aux irritations cutanées, aux allergies, au psoriasis ou à l’eczéma. Sous forme de collyre, la camomille apaise et soigne les inflammations des yeux comme la conjonctivite et l’inflammation des paupières. Attention toutefois à l’éviter sous forme de poudre, d’infusion ou de décoction en cas de prise d’anticoagulants.